AccueilHistoire

Histoire

Les débuts du Canton de Wottonglise saint-hippolyte de wotton 1949

Notre communauté, située à 50 km au nord de Sherbrooke, offre une villégiature exceptionnelle et un panorama majestueux, entouré d'une mosaïque de vallons nichés au pied des Appalaches. Le nom de Wotton fut donné par le gouvernement britannique. Il est jumelé à un petit bourg de l'Angleterre nommé Wotton Under Edge, situé à 80 km au sud de Londres. La paroisse fut mise sous le patronage de Saint-Hippolyte en l'honneur de Louis-Hippolyte Lafontaine. Ce dernier inaugura une heureuse politique sous le premier Ministère de la colonisation dont il était le chef sous l'Union, en 1837.

Création des Sociétés de colonisation

Pour contrer la saignée de l'exode massive aux États-­Unis, on facilita l'accès à nos ancêtres colons francophones, grâce aux Sociétés de colonisation fondées par les clergés de St-Hyacinthe en 1837, suivi de ceux de Québec, Montréal et Trois-Rivères. Cette initiative fut portée par le plaidoyer des prêtres missionnaires, dont l'abbé Jean Holmes, curé de Drummondville en 1824 qui lança son cri : Emparons-nous du sol et l'abbé Bernard O'Reilly, curé de Sherbrooke, qui se fit lui aussi le précurseur et le chef de ses apôtres de la colonisation en prêchant le long du fleuve l'urgence d'envahir les Townships. C'est à la suite de ces prêches que notre territoire sera appelé Terrains des prêtres.

Premiers colons français propriétaires terriens

Pour la première fois dans l'histoire du régime britannique, on offrait, par le biais d'une lettre patente, des terres de 50 âcres à titre gratuit et le gouvernement ordonna l'ouverture d'un chemin central. Le Grand Chemin fut construit durant l'été 1849. Les pionniers viendront majoritairement du bord du fleuve des seigneuries entre Le Febvre et Des Chaillons, dans le diocèse de   Trois-Rivières. La naissance de Wotton a donc permis de pratiquer l'expérimentation de l'agriculture à l'époque du Bas-Canada.  De nombreux érudits ont accompli, dans le domaine agricole, plus qu'on était en droit d'espérer d'eux : Société d'agriculture, Cercle agricole, Club de discussion, Prix de fermes bien tenues, conférences, congrès divers, etc. Tout a été mis en œuvre dès 1887 pour stimuler l'agriculteur de chez nous à produire intelligemment.

Familles et personnages influents

L'histoire fascinante de Wotton nous permet de découvrir une panoplie de ces hommes et femmes courageux, grands personnages et paysans, qui ont façonné le développement du Québec rural et du Canada. On peut lire sur une plaque à l'entrée de l'église la liste des 21 familles souches qui participent au développement de Wotton depuis sa fondation. Les personnages influents, tels les Maurice O'Bready à qui l'on doit l'appellation de l'Estrie en 1946, Michaël-Thomas Stenson, premier inspecteur d'école francophone dans les cantons, Norbert Bourque, premier agronome  et plusieurs autres, ont contribué à cimenter les fondations de la nation canadienne-française par le soc et la croix.

        carte postale poteau 150e wotton 1999

Politiciens  prestigieux

On doit également beaucoup aux politiciens wottonnais, dont Charles de Caze qui fut élu en 1861, à titre de premier candidat de langue française dans les Townships et Jacques Picard qui siégea comme député provincial dans la nouvelle constitution de 1867 à 1892.

Berceau de religieux et missionnaires

Enfin, mentionnons l'immense apport de près de 200 fils et filles de Wotton, prêtres, frères, soeurs ou missionnaires, qui ont donné leur vie en s'engageant au sein de 23 communautés religieuses, dont 7 pour les prêtres et 16 pour les sœurs. Parmi celles-ci, remercions particulièrement les sœurs de l'Assomption de la St-Vierge qui ont dirigé de main de maître, de 1874 à 1984, l'éducation des enfants de Wotton et de la région, en intégrant la musique, le chant et le théâtre à l'intérieur du programme scolaire de niveau primaire et secondaire.

Un endroit privilégié pour les familles

Avec sa population de 1535 habitants, notre municipalité agricole prospère compte aujourd'hui une vingtaine de fermes, une vingtaine d'organismes communautaires, plus de cinquante entreprises et commerces et de nombreux services, dont un parc industriel, un Centre multifonctionnel intergénérationnel, un Centre de la Petite Enfance et plusieurs infrastructures en loisir.

  

Si vous désirez visiter les archives, cliquez ici